Pourquoi « Manger équilibré » ne vous fera pas perdre du poids !

Voir tout

Pourquoi « Manger équilibré » ne vous fera pas perdre du poids !

ma,ger équilibré fait grossir ne fait pas perdre du poids

1 adulte sur 2 est en surpoids avec une majorité de Femmes (40% de femmes sont en surpoids).

Le premier facteur de surpoids est bien entendu notre mode de vie moderne : une alimentation pauvre en qualité et de moins en moins bénéfique pour notre corps, des rythmes de vies intenses (stress, fatigue). Notre rapport à la nourriture est complètement dénaturé.

La mauvaise alimentation est incontestablement le premier facteur d’obésité.

Mais comment définir une bonne alimentation ?

Le gouvernement met en avant ce qu’on appelle l’alimentation équilibrée, mais est-ce une bonne alimentation ?

Au premier abord, on serait tenté de dire que oui, mais quand on regarde de plus près, ce n’est pas tellement sûr.

90% des gens pensent que manger équilibrer veut dire manger sainement.

Je pensais également la même chose, mais j’étais dans l’erreur.

Vous avez peut-être déjà essayé de suivre les recommandations gouvernementales qui promeuvent :

  • Manger 5 fruits et légumes par jour
  • Un produit laitier et un féculent à chaque repas
  • Etc,…

Je suis sûre que même si vous avez suivi ces recommandations, votre poids lui n’a pas bougé, voire même pire… vous avez pris quelques kilos.

Manger équilibré : une arnaque gouvernementale ?

Le monde n’est pas équilibré !

Ce qui est choquant dans le principe de l’alimentation équilibrée, c’est qu’en fonction du pays où nous habitons,  nous ne devrions pas équilibrer notre alimentation de la même façon. Nos voisins italiens, espagnols ou encore américains, n’ont pas les mêmes recommandations alimentaires.

Trouvez-vous ça normal ?

Les recommandations, pour une alimentation équilibrée,  sont diffusées par les organismes de santé publique. Mais il n’existe pas qu’un seul organisme de santé publique, mais des centaines :

  • En France, l’organisme de tutelle qui a en main le sujet de l’alimentation est l’ANSES : l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail
  • Au niveau européen, il existe l’EFSA : European Food Safety Authority
  • Au niveau mondial nous avons également l’OMS : l’Organisation Mondiale de la Santé
  • Mais après chaque pays a également sa propre organisation comme la DPHP aux Etat-Unis.

Les repères nutritionnels français et la pyramide de l’alimentation équilibrée

En France, l’ANSES diffuse ses recommandations à travers le Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Il y a tout de même un bémol concernant ces recommandations, car certaines sont tout simplement fausses. De nombreuses études remettent en question l’impact de certains aliments sur notre poids, mais l’ANSES décide volontairement de considérer ces études.

A la place, elle préfère considérer l’avis des très puissants lobbyings de l’industrie agroalimentaire (industrie laitière, sucrière, grande distribution…).

Bien souvent, lorsque des études scientifiques indépendantes  incriminent un aliment ou une catégorie d’aliment, les industriels de l’agroalimentaire ripostent en finançant, à leur tour, d’autres études scientifiques avec comme unique objectif de discréditer leurs attaquants. Tout cela afin de faire douter l’ANSES. Les scandales d’arnaque aux études manipulées sont malheureusement monnaie courante dans le monde.

Ce qui cloche dans la pyramide du « Manger équilibré »

Voici la belle pyramide de l’alimentation équilibrée du PNNS :

Pyramide alimentation équilibrée PNNS - manger équilibré maigrir

Au-delà du fait qu’elle soit belle, beaucoup de points posent problème.

… en fait presque tous !

Problème #1 – les glucides

A la base de la pyramide, nous trouvons les céréales et produits dérivés (pâtes…). Nous devrions en manger à chaque repas. Et si on regarde les proportions dans l’assiette, cela devrait représenter entre 50 à 55% de notre apport calorique.

Plus de 5% de la population française est diabétique (soit plus de 3,5 millions de personnes) et plus de 50% sont en surpoids. Plusieurs études ont clairement mis en avant les liens entre les produits céréaliers et la prise de poids.

Si vous avez lu mon article sur le sucre, vous savez que manger des produits céréaliers correspond à peu de chose près, à manger du sucre. Les produits céréaliers ayant des indices glycémiques élevés, en consommer en trop grande quantité est synonyme de surpoids.

Il est complètement effarant de voir que des produits aussi nocifs pour notre santé, doivent être la base de notre alimentation.

C’est à croire que le gouvernement veut que la France soit un pays de gros et de diabétiques.

Problème #2 – les produits laitiers

En France, la filière laitière est la deuxième plus grosse industrie agroalimentaire (juste après la viande). Elle pèse autant que le secteur de la construction aéronautique dans l’économie française.

L’industrie laitière met des moyens colossaux dans sa promotion et ses actions de lobbying. Vous connaissez sûrement ces slogans :

  • Les produits laitiers sont nos amis pour la vie !!!
  • Mangez un produit laitier à chaque repas !!!

Peut-être que vous buvez du lait tous les jours, et je ne vous en veux pas. Depuis des générations, nous avons été formatés pour accepter le lait dans notre alimentation. En 1954, Pierre Mendès-France instaura le verre de lait quotidien à l’école pour renforcer les os des petits Français.

L’humain est le seul être terrestre à boire le lait d’un autre animal.

Au-delà du problème éthique, il y a aussi des problèmes de santé derrière le lait, comme l’intolérance au lactose et l’allergie aux protéines de lait. Ce sont des problèmes de digestion du lait qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur notre organisme :

  • des symptômes intestinaux tels que gaz, sensation de ballonnement, crampes abdominales, diarrhée, nausées, vomissements ;
  • des symptômes généraux comme des maux de tête, une fatigue, des douleurs musculaires et articulaires,
  • des symptômes respiratoires (congestion nasale, toux, éternuements)
  • des symptômes dermatologiques (urticaire, eczéma)
  • développement de maladie cœliaque, gastro-entérite, giardiase  ou maladie de Crohn

Notre organisme n’est pas physiologiquement adapté pour boire du lait de vache. Le lait de vache est beaucoup trop riche pour nous. Je vous rappelle qu’une vache adulte pèse entre 500 et 900kg, presque 10 fois plus qu’un adulte humain.

Le lait n’est pas vraiment l’aliment sain qu’on veut nous faire croire.

Problème #3 – 5 fruits et légumes par jour

Les fruits et les légumes sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps. En manger uniquement 5 par jour n’est pas suffisant pour garantir nos besoins en nutriments. Surtout s’ils sont issus de l’agriculture conventionnelle.

100 pommes modernes ont le même apport qu’une seule pomme de 1950 ?!?

Les fruits et légumes comportent d’importantes quantités de nutriments, que seuls eux peuvent apporter à notre organisme.

Pour rappel, les nutriments sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps. Une personne ayant une alimentation en déficit de nutriments s’expose à l’apparition de certaines maladies et cancers.

En France, un tiers de la population présente une ou plusieurs carences alimentaires, et jusqu’à 50% chez les personnes hospitalisées. Étrange coïncidence, non ?

Problème #4 – Tous les aliments gras sont mauvais

Tous les gras sont rangés dans la même catégorie et sont déclarés MAUVAIS pour la santé.

Le problème, c’est qu’il n’existe pas que de mauvaises graisses, certaines sont même vitales.

On peut prendre l’exemple des oméga-3 qui sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Les bonnes graisses sont également très bénéfiques pour la perte de poids, contrairement aux idées reçues.

Si vous en avez marre de vous priver de bonnes graisses, allez lire mon article sur le sujet.

Problème #5 – Les sucreries

Même s’il est vrai que les sucreries sont préconisées en petite quantité, il est anormal que les voir apparaître dans des « recommandations » officielles.

Si un organisme de santé publique s’occupe réellement de santé publique, il devrait dissuader la consommation des produits sucrés et les bannir de la Pyramide de l’alimentation équilibrée.

L’article n’est pas terminé mais je vous propose de recevoir VOS GUIDES GRATUITS pour PERDRE DU POIDS DURABLEMENT GRÂCE A L'ALIMENTATION SAINE

Comprendre les besoins de notre corps pour bâtir une alimentation saine.

Bon c’est bien joli d’avoir démonté la pyramide de l’alimentation équilibrée, mais cela ne vous aide pas plus.  Attachons-nous maintenant à comprendre quels sont nos réels besoins.

Il faut les bons matériaux pour faire les bonnes fondations des plus hauts immeubles.

Pour construire un gratte-ciel, nous fabriquons des fondations à l’aide de ciment de haute qualité, pour que cela dure dans le temps. Manger une alimentation qui ne correspond pas à nos besoins physiologiques c’est un peu comme si on construisait les fondations du gratte-ciel avec du plâtre… vous voyez le désastre ?

Les aliments que nous mangeons doivent avoir un seul et unique but : couvrir les vrais besoins nutritionnels de notre corps.

Quels sont nos vrais besoins ?

Les glucides ne sont pas utiles

Les glucides sont souvent identifiés comme un macronutriment indispensable pour notre corps, car elles fourniraient « le sucre » permettant de faire fonctionner notre organisme.

Malheureusement, c’est un raccourci trop rapide. Il faut savoir que les glucides sont le seul macronutriment  qui n’est pas indispensable à notre corps.

Notre organisme est capable de fabriquer du sucre directement à partir des autres macronutriments et de nos tissus adipeux (notre graisse)… et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle 😉.


Les lipides sont réellement essentiels

Les recommandations officielles classifient ce macronutriment pourtant essentiel à notre corps comme à éviter.

Certaines graisses apportent des acides gras indispensables au bon fonctionnement de notre organisme que seule l’alimentation peut nous procurer. Ils servent au bon fonctionnement de nos cellules, au transport et à la fabrication de certaines hormones, ainsi qu’à l’absorption de certaines vitamines.


Les protéines sont bonnes

Les protéines sont également essentielles car notre corps ne sait pas les fabriquer à partir d’autres macronutriments. Elles servent à la fabrication de nos os, muscles, cheveux, ongles, peau, mais aussi pour la fabrication de certaines hormones, enzymes et anticorps.

Les vitamines et minéraux sont vitaux

Les vitamines et minéraux sont essentiels au fonctionnement de nos cellules. Ils exercent des fonctions primordiales dans tous les processus biochimiques de notre organisme.

Manger équilibré vs Manger sain

L’alimentation saine, constitue selon moi la meilleure des alimentations, car elle :

  • correspond à nos besoins physiologiques,
  • est adaptée à notre corps,
  • prévient les maladies, plutôt que de les provoquer,
  • préserve votre énergie et votre vitalité,
  • est bonne et gourmande,

L’alimentation saine, c’est avant tout une alimentation plaisir basée également sur l’écoute des besoins de son corps. Mais encore faut-il savoir ce qu’est une vraie alimentation saine.

La nouvelle Pyramide alimentaire

Voici ce qu’on pourrait appeler une pyramide de l’alimentation saine :

Pyramide alimentation saine - manger équilibré perdre du poids

Les aliments vitaux

Aliments végétaux

Ils doivent être à volonté et à tous les repas :

  • Végétaux;
  • Fruits;
  • Légumes.

Les végétaux, fruits et légumes  doivent réellement constituer la base de vos repas. Ils sont à consommer à volonté. Ils doivent constituer la base de chacun de repas et être le plus varié possible, tout en respectant les saisons, bien entendu.

Aliments protéinés d’origine animale, au moins une fois par jour

  • Viandes d’élevage à l’herbe;
  • Poissons sauvages;
  • Œufs de poules bio;
  • Crustacés et coquillages.

Les aliments indispensables

Aliments protéinés d’origine végétale, au moins une fois par jour

  • Algues;
  • Graines (de préférence germées);
  • Oléagineux (noix, amandes, noisettes …).

Aliments médicinaux, à consommer en quantité suffisante

  • Herbes aromatiques;
  • Épices;
  • Huiles végétales riches en oméga-3 et oméga-9,;
  • Fruits gras (avocat…).

Au moins une à deux sources de bons lipides par jour : huile d’olive, fruits gras, poisson gras.

Les aliments facultatifs

Aliments complexes, à manger au moins une fois par semaine, mais pas tous les jours.

  • Riz;
  • Quinoa;
  • Sarrasin;
  • Patate douce.

Aliments à consommer rarement

  • Fromages (de préférence à base de lait cru de chèvre ou de brebis).

Aliments à bannir

  • Sucreries;
  • Boissons sucrées;
  • Céréales, pâtes et pain;
  • Gâteau;
  • Confitures et pâtes à tartiner trop riches en sucre;
  • Lait;
  • Glucides à IG haut : pomme de terre, maïs, riz blanc…

Balayer de fausses croyances

Si je ne calcule rien, je vais forcément être en déficit ou  grossir?

Notre espèce est vieille de plusieurs millions d’années et elle a survécu sans que l’on ait à compter ce qu’on mange.

Notre corps, ne consomme pas directement tout ce qu’on lui donne. Une bonne partie de notre alimentation est stockée.

Pour preuve, si on a de la graisse corporelle c’est bien qu’on stocke !

C’est l’un des mécanismes primaires de notre organisme, qui cherche avant tout notre survie.  Notre organisme stocke en prévision d’une future pénurie d’aliments.

Sans laitages et sans céréales… on va mourir ?

Nos ancêtres, chasseurs-cueilleurs, ne mangeaient ni produits céréaliers ni produits laitiers. Il faut garder à l’esprit que les aliments ont été introduits dans notre alimentation il y a très peu de temps (10 000ans) dans l’histoire de l’évolution.

Cela peut vous paraître beaucoup, mais à l’échelle de notre ADN c’est très peu. Et notre ADN n’a quasiment pas évolué depuis des millions d’années.

Notre ADN est le même que nos ancêtres du paléolithique d’il y a plusieurs millions d’années.

Les produits céréaliers et les produits laitiers sont omniprésents dans notre alimentation moderne, mais malheureusement une très grande partie de la population digère encore très mal ses « nouveaux » aliments. Ceci a pour conséquence de provoquer des réactions plus ou moins violentes en fonction des individus.

Les autres dérives de notre alimentation moderne

Après la Seconde Guerre mondiale, l’industrie agroalimentaire a complètement été transformée. D’une industrie agroalimentaire de subsistance, nous sommes passés à une industrie agroalimentaire de production. Ce qui a totalement changé notre alimentation :

  • Utilisation de produits chimiques pour augmenter les rendements des cultures ;
  • Manipulation génétique des cultures pour toujours plus de rendements et d’efficacité ;
  • Utilisation de nouvelles techniques d’élevage intensif (manipulation génétique, mise en cage des animaux…) ;
  • Utilisation de conservateurs;
  • Utilisation de nouveau processus de fabrication ;
  • Utilisation d’un tas d’additifs alimentaires ;

Bref, plein de nouvelles choses qui ont, aujourd’hui, un résultat dévastateur sur notre santé. Savez-vous que pour la première fois depuis 40 ans l’espérance de vie est en recul en France ?

Pour votre santé, ainsi que pour celle de vos proches, il est urgent que vous repensiez votre approche de l’alimentation.

N’oubliez jamais que votre alimentation est le carburant de votre corps, c’est elle qui va conditionner son bon fonctionnement. Il faut donc que vous fassiez attention à ce que vous mettez dans votre bouche.

Si vous voulez en savoir plus et apprendre à appliquer les conseils que je viens de vous expliquer, je vous accompagne gratuitement pendant 10 jours, pour revoir votre alimentation et commencer dès aujourd’hui à perdre du poids durablement. Pour cela, il vous suffit juste de vous inscrire ci-dessous.

Vous avez aimé cet article ?

Découvrez plus de conseils sains dans le GUIDE ULTIME de l'ALIMENTATION SAINE pour PERDRE DU POIDS DURABLEMENT et RETROUVER LA SANTE

Références :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre GUIDE ULTIME pour

Perdre du Poids grâce à l'alimentation saine

+ Votre programme d'accompagnement de 10 jours GRATUITS

x